Hors[Séries]

Légendes urbaines

Pour se réapproprier leur ville, des jeunes se plongent dans son histoire, à la découverte de celles et ceux qui l’ont forgée.

IMG_1318 petit

Changer de regard sur sa ville

A Argenteuil, la déscolarisation des 15-17 ans est préoccupante. Isolés dans un environnement urbain rénové mais vide de toute vie sociale et à la merci de mauvaises rencontres, les plus jeunes veulent sortir d’une situation sociale stigmatisante.

Or Argenteuil a une histoire contemporaine riche, rythmée par les afflux de populations venues renforcer la main d’œuvre industrielle. Terres de vignes, de cultures agricoles et de carrières de gypse au début du XXème siècle, elle recèle un patrimoine historique largement méconnu de sa population.

L’association Hors [Séries] a emmené de jeunes volontaires de la maison de quartier Maison pour tous du Val d’Argent, âgés de 12 à 15 ans, à la découverte de personnages emblématiques de leur ville et de son histoire. Elle leur propose de réaliser une galerie de portraits, intitulée « Regards croisés d’Argenteuillais ».

Hors Series 1

Recréer un imaginaire commun

A travers les six quartiers de la ville, les jeunes partent à la découverte d’une vingtaine d’habitants argenteuillais. Tous sont issus de l’immigration, qu’elle soit intérieure (Bretons, Normands, Aveyronnais) ou extérieure (Italiens, Polonais, Tchèques, Portugais, Algériens, etc.).

Les témoignages sont filmés et photographiés, parfois dessinés. Pour sélectionner et retracer ces parcours singuliers, les jeunes reçoivent le soutien des bénévoles, d’archivistes et d’associations locales. Ils partagent leurs découvertes sur un blog, tout au long du projet.

Hors [series] petit

En écoutant leurs aînés, ils apprennent à mieux connaître l’histoire de leur territoire. Ils y découvrent aussi celle de leurs propres familles. Ils regardent autrement ces voisins qu’ils croisent mais ne connaissent pas. Les jeunes s’enrichissent de ces échanges interculturels, intergénérationnels, où l’émotion des souvenirs libère la parole.

« Regards croisés d’Argenteuillais » sera exposé dans le grand hall de l’Hôtel de Ville d’Argenteuil. Une belle façon de valoriser ces rencontres, le travail des jeunes et de rendre hommage aux Argenteuillais dont on retrace le parcours.

« Le soutien de la Fondation Bouygues Telecom nous permet de créer le blog et de le faire vivre. Les jeunes y racontent l’avancée du projet, construisant ainsi un lien avec les Argenteuillais et le public. Grâce à cette aide, nous pourrons aussi faire imprimer le catalogue de l’exposition. »

Voir tous les projets