Un séjour en mer pour s’affranchir des barrières sociales

Cap au large met les voiles pour une croisière en mer Méditerranée, en embarquant avec elle des personnes handicapées et des jeunes en difficulté.

« Cap sur l’écriture »

La pratique de la voile sort les personnes fragilisées de leur environnement habituel. Elle peut alors se révéler un moyen habile d’intégration sociale et d’ouverture d’esprit.

En septembre 2016, le voilier Laisse dire largue les amarres avec à leur bord 10 personnes. Le bateau accueille un équipage inédit : personnes en fauteuil roulant, en situation de handicap moteur léger et jeunes issus de quartiers prioritaires (filles et garçons).

Pendant trois semaines de navigation autour de la Corse, des ateliers d’écriture sont organisés. Les sessions sont animées par Erwan Naour, ancien éducateur et chanteur du groupe « Les hurlements d’Leo ». Ces temps forts d’expression viendront stimuler la créativité de chacun.

Voir le blog : http://www.capaularge.org/cap-sur-lecriture/

Cap au large photo site 3

Richesse des rencontres en pleine nature

Avec une telle mixité, les participants apprennent à s’ouvrir les uns aux autres. Les jeunes issus des quartiers sensibles portent un regard différent sur le handicap. Les personnes en situation de handicap sortent de leur isolement quotidien.

Pour évoluer sur un bateau, tous puisent au mieux dans leurs capacités physiques. Une manière de se sentir utile pour soi et pour les autres, tout en gérant la promiscuité inhérente à la vie à bord. Face à la mer, la cohésion du groupe se forge par-delà les distinctions handi/valide, jeunes/adultes, garçon/fille.

Pour garder un souvenir de cette expérience de vie unique, un blog est alimenté quotidiennement par les photos, les chansons et les textes réalisés pendant les ateliers. Et les liens qui se tissent à bord deviennent une manière de maintenir les liens avec les proches restés à terre.

« La subvention a servi à l’achat de bon matériel technique. Ce qui signifie plus de sécurité à bord des bateaux, mais aussi plus de communication entre les bateaux et entre la terre et les bateaux. Au-delà de l’aspect financier, il y a eu un vrai échange entre notre association et la Fondation Bouygues Telecom, qui n’a pas hésité à nous présenter de nouveaux interlocuteurs pour développer notre communication. »

logo-coup-de-coeur-blanc

Voir tous les projets