Association Gombault-Darnaud

www.hdjgd.asso-gd.fr

Mettre les maux en musique

La musique a des vertus thérapeutiques. L’hôpital de jour Gombault Darnaud en fait la démonstration, en invitant le Chef d’orchestre Sylvain Audinovski à partager la scène avec des adolescents atteints de troubles psychiques graves.

L’ouverture artistique contre la psychose et l’isolement

Les quatre hôpitaux de jour de l’association Gombault Darnaud accueillent des enfants et adolescents en souffrance psychologique. Tous présentent des troubles graves de la personnalité, associés pour certains à une déficience sensorielle (cécité, surdité).

Pour encourager l’expression artistique et l’ouverture vers l’extérieur de ses patients âgés de 12 à 20 ans, l’hôpital de jour convie le Chef d’orchestre Sylvain Audinovski à animer, en totale immersion, une série d’ateliers musicaux. Un travail qui les mènera tous ensemble à monter sur scène pour se produire dans une salle parisienne.

atelier musique

Travailler de concert

Sylvain Audinovski souhaite décloisonner la musique classique pour qu’elle aille à la rencontre de tous. Le projet « Polyphonie à l’hôpital » scelle leur rencontre autour d’un but commun : l’ouverture aux autres.

En présence des éducateurs et de ses propres musiciens, le chef Audinovski conduit plusieurs sessions de l’atelier Musique. Les douze adolescents du groupe travaillent à ses côtés la programmation choisie pour le concert, où ensemble ils se produiront devant leurs familles et l’ensemble des professionnels de l’HDJ. Des invitations ont également été adressées aux différents partenaires, ainsi qu’à l’ensemble des patients et des professionnels de l’Association. En sortant ainsi de leur zone de confort, les adolescents sont encouragés à s’affranchir de leurs angoisses.

Un événement fédérateur

La musique est un moment de partage et de rencontre. C’est tout naturellement que l’hôpital de jour a imaginé associer ses autres ateliers à l’événement. Pour ces adolescents en mal de valorisation, isolés de la vie en société, être libre d’exprimer ses émotions est libérateur.

Chacun a un rôle à jouer dans ce grand projet créatif : l’atelier journal relaye l’événement, l’atelier informatique travaille sur sa communication, les patients des ateliers dessin-peinture et photo représentent ce qu’ils ressentent à l’écoute de la musique. Leurs œuvres sont d’ailleurs exposées en marge du concert. Le soir de la représentation, les ateliers cuisine et pâtisserie participent au bon accueil des spectateurs.

« Polyphonie à l’hôpital » n’est donc pas qu’un projet artistique. Il crée et entretient un lien fort entre les patients. Il les emmène, tous ensemble, à la rencontre du monde extérieur, pour découvrir comment s’ouvrir aux autres de façon apaisée.

Concert Mairie 9eme 1

« La subvention a couvert la réparation et l’accord d’un piano, l’organisation des rencontres avec M. Audinovski, ainsi que la venue d’une plasticienne pendant 3 séances pour l’atelier dessin/peinture. Elle a permis de financer matériellement l’exposition le jour du concert. Et d’organiser un séjour thérapeutique pour les 12 ados du groupe musique, séjour qui n’était plus possible depuis plusieurs années. Nous leur organisons une sorte de résidence musicale, pour entretenir l’expérience incroyable du concert et de sa préparation. »

Voir tous les projets